« La famille est la base de l’éveil à la foi de l’enfant »

Voici un petit écho de l’unité pastorale du Val de l’Escaut.

Témoignage de Lemaire Nicole sur les familles suite à la refondation de leur unité

« La famille est la base de l’éveil à la foi de l’enfant »

 

Voici quelques années, la catéchèse rejoignait «  l’équipe mission » qui organisait des journées de rencontres avec des Communautés ou encore des témoins. Adultes et enfants participaient à des ateliers distincts.

Sur base du nouveau parcours catéchétique diocésain, la catéchèse est devenue peu à peu le centre du renouveau liturgique. Trois « journées des familles » étaient prévues au calendrier de l’année mais toujours suivant la même formule que précédemment.

Néanmoins jusqu’à  l’interpellation de parents :

« Vous nous conviez à une journée des familles et vous nous séparez de nos enfants ! Déjà, en raison de notre emploi du temps, nous manquons de temps à leur consacrer. Notre souhait est de partager des activités avec nos enfants. »

Cette interpellation nous a fait réfléchir et fût la base d’une orientation vers une catéchèse plus familiale, intergénérationnelle.

Les rencontres se sont limitées à des matinées, débutant par un petit déjeuner convivial suivi d’activités et s’achevant par une messe festive.

Lors des messes festives, nous tenons toujours à mettre en scène le thème de l’évangile par exemple celui de Jonas.

Les enfants ont pu traverser le ventre de la baleine sous l’œil émerveillé de l’assemblée.

Pour la prière universelle, chaque intention lue par une famille est scindée en trois parties : l’une  lue par le papa, l’autre par l’enfant, la troisième par la maman.

 

Les activités sont diversifiées :

  • Une marche en famille, suivant un parcours défini et jalonnée de quelques haltes durant  lesquelles une réflexion est proposée. Le thème de cette année : « Tous pèlerins ». A chaque halte sera relatée la vie d’un saint patron de nos clochers. Parents et enfants seront alors invités à un échange sur base d’une question relative au témoignage qui leur a été présenté.

 

 

  • un grand jeu de l’oie sur le thème de « la vie de Jésus », par groupe composé d’enfants, de parents,  grands parents, chacun au fil des questions partageant leurs connaissances et apportant quelque chose à l’autre suivant son parcours de vie.

 

 

 

 

En dehors des matinées des familles, nous mettons aussi l’accent sur les grandes fêtes de l’année liturgique telle que la fête de Noël. La catéchèse prépare une veillée mettant en scène les enfants. Si, jusqu’à présent, des adultes nous aidaient pour la préparation matérielle : décors, diffusion, décoration florale….. , un grand pas a été franchi l’année dernière avec la participation de parents à la scène mise en œuvre : « Jésus, pain de vie ».

 

Ce jour-là, notre souhait d’une catéchèse familiale a véritablement vu le jour….. et nous a conforté dans la voie à poursuivre :

« La famille est la base de l’éveil à la foi de l’enfant ».

Lemaire Nicole

 

Accompagner des familles en pèlerinage à Lourdes

Accompagner des familles en pèlerinage à Lourdes

J’ai eu la chance d’accompagner le groupe des familles lors du pèlerinage du mois de juillet à Lourdes.J’avais l’habitude d’être au service de nos frères et sœurs malades ou moins valides, mais cette

 

 

 

 

année, j’ai pu rendre un autre type de service en accompagnant 4 familles qui venaient à Lourdes dans le cadre du synode des familles.Quelle merveilleuse semaine remplie de rencontres, de partages entre les adultes mais aussi avec les plus jeunes, de moments plus intimes dans la prière et le recueillement mais aussi d’amusement lors de nos veillées avec les enfants.

 

Ce temps à Lourdes avec ces familles, en étant au plus près d’elles lors des différentes activités et en assistant les plus jeunes et les  enfants, a été pour moi un moment intense.Un lien spécial nous a reliés tout au long de cette semaine. Nous avons commencé le pèlerinage avec 4 familles mais nous l’avons terminé en ne formant plus qu’une seule et même famille. Chaque membre veillant les uns sur les autres, les enfants jouant tous ensemble.Je remercie Notre Dame de m’avoir permis de vivre ce pèlerinage.

 

Marie Chmielowiec

 

Lourdes en Famille…

Vivre un pèlerinage à Lourdes en famille

Depuis que nous avons 18 ans, nous partons à Lourdes…  Nous avons longtemps fait partie du groupe « Marthe et Marie » : un groupe de jeunes de 18 ans et plus, rassemblés autour de l’abbé Xavier Huvenne.  Pour ce groupe, Lourdes, c’était avant tout le service et des partages en groupe.  Pour les filles, service à l’accueil Marie Saint-Frai : aide et présence auprès des personnes malades et moins valides lors des repas, des toilettes, des petits soins et pour les garçons : brancardage, c’est-à-dire aide aux déplacements dans l’accueil et dans le sanctuaire…  Pour nourrir notre semaine, nous vivions des temps fort de partage entre nous, autour de l’évangile, autour de notre mission de service mais aussi lors des célébrations du pèlerinage et lors de notre prière du soir à la grotte…

De Lourdes, nous ne connaissions que la grotte, les célébrations traditionnelles et le visage tellement humain de ces pèlerins si particuliers que nous accompagnions…

Depuis ces belles années, nous nous sommes mariés et avons deux enfants…

Cette année, lors du synode des familles, nous avons entendu parler d’un pèlerinage « spécial famille » et l’envie nous a pris de retourner à Lourdes avec nos enfants…

Dans le TGV de l’aller, nous avions beaucoup d’interrogations ; nous pensions confier nos enfants aux groupe d’animation des enfants pour nous consacrer, comme autrefois au service des personnes malade.  Très vite, nous avons fait connaissance avec les 3 autres familles, les animatrices et le prêtre qui allaient partager notre semaine à Lourdes.  Et, rien ne s’est passé comme nous l’attendions…  Alors que nous avions vécu cette semaine de pèlerinage pendant plus de 10 ans auparavant, cette année, chaque jour nous a permis de vivre et de découvrir Lourdes comme nous ne l’avions jamais vécu et de partager ces moments avec nos enfants : prendre le temps d’aller voir le film « Bernadette » au cinéma, faire le chemin de croix de la colline des Espélugues, faire une promenade jusqu’au lac de Lourdes,…

 

Les animatrices ont pris en charge nos enfants pour que nous puissions vivre aussi Lourdes en couple : service à Saint Frai tôt le matin, prière à la grotte le soir et la belle expérience des piscines, entre autres.  En plus d’aller aux célébrations du pèlerinage, de brancarder de temps en temps avec les enfants, nous avons aussi eu beaucoup de temps d’échanges, de partage avec les autres parents, les autres enfants qui vivent les mêmes défis quotidiens que nous.  Avec confiance, nous avons pu nous parler d’éducation, de foi, de loisirs, de « règles de vie » en famille, des écrans, de l’argent de poche, des téléphones, des études de nos enfants,…  Ces partages du quotidien ont été très riches et nous ont permis de faire de cette semaine, une semaine de vie.  Nous avons pris du temps en famille et avec d’autres familles.  Chaque membre de la famille a vécu une semaine intense, adaptée à son âge et ses besoins et nous avons pu avancer tous ensemble sur notre chemin de foi, entre autre en vivant une très belle soirée de réconciliation adaptée à tous !

Au retour de cette magnifique semaine, notre plus jeune -6 ans- a répondu à son arrière-grand-mère que « ce qu’il avait préféré à Lourdes, c’était les messes ! ».  Vous voyez, des miracles, il y en a tous les jours !

 

Florent, Adeline Hachez-Minette et Théophile.

Ce n’est qu’un commencement…

 

« Ce n’est qu’un commencement… »

Lors de la célébration eucharistique à la journée de clôture du Synode des Familles, les mots de l’Évêque résonnent encore comme un élan à aller plus loin

Retour sur un dimanche en Église pas comme les autres

Du petit enfant aux grand-parents, une belle ode à la famille…

Dimanche 3 juin…

Debout 6h pour quelques membres de l’équipe synodale afin de mettre au point les derniers détails. Une véritable fourmilière à Bonne-Espérance ce matin, cela s’agite: « Où est le papier collant ?Où doit-on placer ces tables, qui s’occupe  des barrières,… »

10h Ça y est! C’est parti! Les premiers invités arrivent.. 30, 60, 100, … et finalement pas loin de 700 personnes ont répondu à l’appel. Un accueil chaleureux haut en couleur avait été  concocté pour égayer cette journée. Que de sourires, les visages rayonnaient…

Le cloître commence à se remplir… les différentes associations autour de la famille et de l’entraide présentent les activités qu’elles proposent durant toute l’année…

La suite de la matinée est rythmée  par une pièce de théâtre présentée par la troupe KThéatre de Frasnes avec la pièce « A tableeeeee…… »,  par les ateliers de cirque pour les enfants, par l’apprentissage de la salsa, des répétitions de chants…

A midi c’est le moment attendu… L’Eucharistie dans le chapiteau de cirque, présidée par notre Évêque. Durant ce moment intense en émotions, les résultats des deux années du Synode et les pistes concrètes à mettre en musique pour l’Église en Hainaut sont annoncés.

 

La journée s’est poursuivie avec le spectacle du cirque PIPO sous les yeux émerveillés des petits et des grands devant les artistes voltigeant sur la piste….

Merci à notre Évêque davoir  fait confiance au Service pastoral des Couples et Familles pour l’organisation de cette journée qui restera dans les mémoires

 

Vous trouverez ci-dessous le message qui vous est adressé, à vous, Familles du diocèse ainsi que le livret reprenant les pistes concrètes. Bonne lecture!

 

Message aux familles : message finale

 

 

 

 

 

 

 

 

Résolutions du Synode : Resolutions Synode des familles 2018

3ème étape du synode Mouscron

« Partager sa Foi en Famille »

Après une première rencontre à Tongre-Notre-Dame (« La messe, on y va ou pas ? ») et une deuxième halte à Kain pour partager nos sources d’espérance en tant que chrétiens dans « un monde pas toujours facile », une troisième matinée de réflexion a rassemblé samedi dernier à Mouscron un grand nombre d’enfants et de jeunes parents sur le thème « partager sa foi en famille ».

C’est grâce aux nombreuses personnes qui se sont engagées localement qu’environ 150 enfants et 150 adultes ont pu participer à cette matinée synodale et apporter des pistes concrètes pour la pastorale familiale.

Quelques photos:

Reportage Notele ici en un clic : Reportage

 

vidéo de l’animation : vidéo

Une place pour chacun

L’équipe porteuse du synode des familles se prépare maintenant à vivre une quatrième rencontre, qui aura lieu cette  fois-ci au collège Saint-Vincent, à Soignies. Le thème du jour : « Les nouveaux ‘vivre’ en famille ». Il nous a en effet semblé important de consacrer une matinée pour se pencher sur la famille d’aujourd’hui et ses mille visages : familles recomposées, homoparentales, monoparentales et autres. Quel accueil, quelle écoute, quel soutien pour que chacun trouve sa place dans sa famille, et que chaque famille trouve sa place dans l’Église ?

Cette matinée de réflexion s’annonce riche en discussions. Venez nombreux et n’hésitez pas à inviter les familles autour de vous pour réfléchir, discerner et proposer ensemble des chemins d’ouverture et d’accueil de ces diversités sans nous éloigner des valeurs que promeut l’Évangile.

En pratique

Rendez-vous ce samedi 17 février 2018 de 9h à 12h au Collège Saint-Vincent (chaussée de Braine, 22 – 7060 Soignies).

Au programme : après un court temps de prière, l’équipe de pastorale familiale vous présentera dans une vidéo un écho des consultations et quelques apports d’experts sur le sujet pour inviter à la réflexion. Ce sera alors à vous de jouer pour proposer des pistes concrètes lors des carrefours de réflexion en petits groupes. Pendant ce temps, une animation est prévue pour les enfants. Enfin, nous terminerons la matinée par un moment convivial !

2ème Rencontre du Synode « Le monde pas toujours facile »

Après la basilique de Tongre-Notre-Dame c’est à l’institut de la Sainte-Union à Kain, que l’équipe porteuse du synode des familles a organisée la deuxième matinée de réflexion « Le Monde pas toujours facile ».

 

Lors de la première rencontre, les participants ont réfléchi ensemble à la question : comment rendre les messes plus accueillantes pour les familles ? Le week-end dernier, une petite centaine de personnes étaient à Kain (Tournai) pour partager leurs espoirs dans un monde qui n’est pas toujours facile. Objectif : suggérer des actions concrètes que la pastorale des couples et familles pourrait mettre en place dans le diocèse.

Kain DSC00646

 

 

 

 

 

 

 

Une troisième rencontre est à l’agenda de ce samedi 3 février : dès 9h, bienvenue à tous ceux et celles qui souhaitent développer des pistes concrètes autour du thème « partager sa foi en famille ». « Au-delà des incompréhensions ou du caractère intime de ma relation à Dieu, comment exprimer ma foi dans ma famille pour un plus de vie chrétienne ? »

Nous aurons la joie d’accueillir notre évêque, Mgr Guy Harpigny. Après le temps en commun, les participants se répartiront en petits groupes pour discuter du thème de la journée. Pour enrichir le débat, ils auront au préalable visionné la vidéo contenant des paroles d’experts. Pendant ce temps, les enfants auront une activité adaptée à leur âge !

 

Quelques réactions :

« Un temps fort d’Église, l’intervention des experts fut très intéressante et m’a permi de connaître des gens près de chez moi que je ne connaissais pas.« 

« Nous constatons aussi que les réalités sont assez différentes selon l’endroit où l’on se trouve.« 

« Beau partage, riche avec une vidéo représentant des familles variées et des experts qui nous ouvrent des portes, nous éclairent !« 

« Pouvoir partager cela fait du bien, beau temps de rencontre. On constate que l’on a encore du pain sur la planche. Mais restons positif même dans les moments difficiles. Je pense que nous sommes trop dans l’attente d’un changement dès que l’on partage alors qu’il faut parfois laisser les temps au gens.« 

Rendez-vous le 3 février dès 9h00 au Collège Technique Saint Henri à 50 Avenue Royale                7700 Mouscron pour le thème  « Partager sa foi en famille »

Revoir l’animation de la vidéo

1ère rencontre Synode des famille »La messe, on y va ou pas? »

Ce samedi 13 janvier 2018 a eu lieu la première rencontre de la deuxième étape du synode des familles dans notre diocèse.

Dès 9h, c’est en la Basilique de Tongre-Notre-Dame que nous avons été accueillis par l’équipe locale par un petit café avant de commencer à 9h30 l’activité proposée par l’équipe porteuse du synode des familles.

      

Après, s’être inscrit dans un groupe sur le thème abordé « La messe, on y va ou pas ? » et une courte introduction par le vicaire général Olivier Fröhlich, une chouette vidéo reprenait les réactions des familles des différents endroits du diocèse récoltées lors de la première concertation l’année dernière. Celles-ci étaient éclairées par des réactions d’experts, ce qui a permis aux différents groupes de discerner des axes concrets que l’Église du Hainaut mettra en œuvre dans les années à venir.

    

De leur côté, les enfants ont pu vivre un temps d’échange et réaliser une customisation de leur famille. Leurs affiches seront visibles lors de la journée de clôture du synode le 3 juin 2018 à l’Abbaye de Bonne-Espérance!

      

Après la lecture des axes concrets, nous avons terminé la matinée par un verre de l’amitié.

       

Quelques réactions :

« On s’est posé la question, la messe: est-ce qu’on y va ? Un peu dur au départ, mais une fois sur place, avec l’accueil convivial et pour une fois qu’on passe dans la région, on y est bien. Les groupes sont à taille humaine avec un thème d’actualité ! »

« Dans la vidéo, on peut voir les différentes formes de vivre la messe, il y a une remise en question par les experts »

« La localisation de la rencontre m’a permis d’être présente avec mes enfants. Je voulais qu’en plus que ce que l’on raconte à l’école, mes enfants puissent voir ce que propose l’Église. L’intégration des enfants par des pistes concrètes proposées par les familles elles-mêmes et non d’en haut.« 

Rendez-vous le 27 janvier dès 9h00 à l’institut Sainte Union de Kain pour le thème  « Le monde pas toujours facile »

Revoir la vidéo de l’animation

 

Il était une foi en Famille

Etre appelé par Dieu ? Moïse se questionne, nous questionne, questionne Dieu …

Quels signes me sont donnés ?

En vue de quoi ? Pour aller où ? Au nom de qui ? Pourquoi moi ?

Le Centre Don Bosco vous propose un week-end de dialogue entre générations!

  • Vivre sa foi en toute simplicité
  • Prendre le temps de vivre en famille
  • Partager sa spiritualité

Dates: Vendredi 20 octobre 17h00 au Dimanche 22 octobre après-midi

Animateurs : René et Renée Dassy (coop-aefma), Anne Jockir (coop), Nathalie Craninx (coop), Francis et Ginette Collet (coops), Guy et Danielle Schyns (adb), Geneviève Jockir (adb), Sr Marie-Louise (fma), Père Guy Dermond (sdb).

Si vous jouez d’un instrument de musique, signalez-le à l’inscription et apportez-le pour participer à l’animation des célébrations.

Info – Inscriptions: Danielle Schyns – 0472 62 01 84 – 087 31 26 61 – schyns.guy@skynet.be –

Tarifs :

Familles nombreuses : Forfait de 299 €/famille

Adultes :

96€/single/week-end

88€/double/week-end

Jusque 25 ans : 25 €/jour

– 3 ans : Gratuit

+ Frais d’animation week-end : 50 €/famille à déposer librement dans une enveloppe suivant les possibilités.

L’inscription est confirmée par le versement d’un acompte de 25% sur le n° de compte : BNP PARIBAS FORTIS – IBAN : BE08 0010 8291 9013 – BIC : GEBABEBB – Guy Schyns rue Léopold, 101 – B 4820 Dison – avec la mention Foi en famille 2017 +Nom de la famille

http://www.centrefox.be/foi-en-famille

1 2 3