3ème étape du synode Mouscron

« Partager sa Foi en Famille »

Après une première rencontre à Tongre-Notre-Dame (« La messe, on y va ou pas ? ») et une deuxième halte à Kain pour partager nos sources d’espérance en tant que chrétiens dans « un monde pas toujours facile », une troisième matinée de réflexion a rassemblé samedi dernier à Mouscron un grand nombre d’enfants et de jeunes parents sur le thème « partager sa foi en famille ».

C’est grâce aux nombreuses personnes qui se sont engagées localement qu’environ 150 enfants et 150 adultes ont pu participer à cette matinée synodale et apporter des pistes concrètes pour la pastorale familiale.

Quelques photos:

Reportage Notele ici en un clic : Reportage

 

vidéo de l’animation : vidéo

Une place pour chacun

L’équipe porteuse du synode des familles se prépare maintenant à vivre une quatrième rencontre, qui aura lieu cette  fois-ci au collège Saint-Vincent, à Soignies. Le thème du jour : « Les nouveaux ‘vivre’ en famille ». Il nous a en effet semblé important de consacrer une matinée pour se pencher sur la famille d’aujourd’hui et ses mille visages : familles recomposées, homoparentales, monoparentales et autres. Quel accueil, quelle écoute, quel soutien pour que chacun trouve sa place dans sa famille, et que chaque famille trouve sa place dans l’Église ?

Cette matinée de réflexion s’annonce riche en discussions. Venez nombreux et n’hésitez pas à inviter les familles autour de vous pour réfléchir, discerner et proposer ensemble des chemins d’ouverture et d’accueil de ces diversités sans nous éloigner des valeurs que promeut l’Évangile.

En pratique

Rendez-vous ce samedi 17 février 2018 de 9h à 12h au Collège Saint-Vincent (chaussée de Braine, 22 – 7060 Soignies).

Au programme : après un court temps de prière, l’équipe de pastorale familiale vous présentera dans une vidéo un écho des consultations et quelques apports d’experts sur le sujet pour inviter à la réflexion. Ce sera alors à vous de jouer pour proposer des pistes concrètes lors des carrefours de réflexion en petits groupes. Pendant ce temps, une animation est prévue pour les enfants. Enfin, nous terminerons la matinée par un moment convivial !

2ème Rencontre du Synode « Le monde pas toujours facile »

Après la basilique de Tongre-Notre-Dame c’est à l’institut de la Sainte-Union à Kain, que l’équipe porteuse du synode des familles a organisée la deuxième matinée de réflexion « Le Monde pas toujours facile ».

 

Lors de la première rencontre, les participants ont réfléchi ensemble à la question : comment rendre les messes plus accueillantes pour les familles ? Le week-end dernier, une petite centaine de personnes étaient à Kain (Tournai) pour partager leurs espoirs dans un monde qui n’est pas toujours facile. Objectif : suggérer des actions concrètes que la pastorale des couples et familles pourrait mettre en place dans le diocèse.

Kain DSC00646

 

 

 

 

 

 

 

Une troisième rencontre est à l’agenda de ce samedi 3 février : dès 9h, bienvenue à tous ceux et celles qui souhaitent développer des pistes concrètes autour du thème « partager sa foi en famille ». « Au-delà des incompréhensions ou du caractère intime de ma relation à Dieu, comment exprimer ma foi dans ma famille pour un plus de vie chrétienne ? »

Nous aurons la joie d’accueillir notre évêque, Mgr Guy Harpigny. Après le temps en commun, les participants se répartiront en petits groupes pour discuter du thème de la journée. Pour enrichir le débat, ils auront au préalable visionné la vidéo contenant des paroles d’experts. Pendant ce temps, les enfants auront une activité adaptée à leur âge !

 

Quelques réactions :

« Un temps fort d’Église, l’intervention des experts fut très intéressante et m’a permi de connaître des gens près de chez moi que je ne connaissais pas.« 

« Nous constatons aussi que les réalités sont assez différentes selon l’endroit où l’on se trouve.« 

« Beau partage, riche avec une vidéo représentant des familles variées et des experts qui nous ouvrent des portes, nous éclairent !« 

« Pouvoir partager cela fait du bien, beau temps de rencontre. On constate que l’on a encore du pain sur la planche. Mais restons positif même dans les moments difficiles. Je pense que nous sommes trop dans l’attente d’un changement dès que l’on partage alors qu’il faut parfois laisser les temps au gens.« 

Rendez-vous le 3 février dès 9h00 au Collège Technique Saint Henri à 50 Avenue Royale                7700 Mouscron pour le thème  « Partager sa foi en famille »

Revoir l’animation de la vidéo

1ère rencontre Synode des famille »La messe, on y va ou pas? »

Ce samedi 13 janvier 2018 a eu lieu la première rencontre de la deuxième étape du synode des familles dans notre diocèse.

Dès 9h, c’est en la Basilique de Tongre-Notre-Dame que nous avons été accueillis par l’équipe locale par un petit café avant de commencer à 9h30 l’activité proposée par l’équipe porteuse du synode des familles.

      

Après, s’être inscrit dans un groupe sur le thème abordé « La messe, on y va ou pas ? » et une courte introduction par le vicaire général Olivier Fröhlich, une chouette vidéo reprenait les réactions des familles des différents endroits du diocèse récoltées lors de la première concertation l’année dernière. Celles-ci étaient éclairées par des réactions d’experts, ce qui a permis aux différents groupes de discerner des axes concrets que l’Église du Hainaut mettra en œuvre dans les années à venir.

    

De leur côté, les enfants ont pu vivre un temps d’échange et réaliser une customisation de leur famille. Leurs affiches seront visibles lors de la journée de clôture du synode le 3 juin 2018 à l’Abbaye de Bonne-Espérance!

      

Après la lecture des axes concrets, nous avons terminé la matinée par un verre de l’amitié.

       

Quelques réactions :

« On s’est posé la question, la messe: est-ce qu’on y va ? Un peu dur au départ, mais une fois sur place, avec l’accueil convivial et pour une fois qu’on passe dans la région, on y est bien. Les groupes sont à taille humaine avec un thème d’actualité ! »

« Dans la vidéo, on peut voir les différentes formes de vivre la messe, il y a une remise en question par les experts »

« La localisation de la rencontre m’a permis d’être présente avec mes enfants. Je voulais qu’en plus que ce que l’on raconte à l’école, mes enfants puissent voir ce que propose l’Église. L’intégration des enfants par des pistes concrètes proposées par les familles elles-mêmes et non d’en haut.« 

Rendez-vous le 27 janvier dès 9h00 à l’institut Sainte Union de Kain pour le thème  « Le monde pas toujours facile »

Revoir la vidéo de l’animation

 

24 heures de ressourcement en famille Frasnes

24 heures de ressourcement en famille

Chaque année durant le temps du Carême le doyenné de Frasnes propose un temps d’arrêt et de ressourcement. Celui-ci a démarré à l’église de Frasnes le samedi 11 mars à 18h pour se terminer le lendemain à 19h30. Paroissiens, enfants en catéchèse, parents, familles et catéchistes s’y étaient donnés rendez-vous.

Conférence d’un pédopsychiatre

Après un temps de prière pour ouvrir ce temps fort, vers 20h une centaine de personnes étaient venues pour écouter la conférence très intéressante du Docteur Emmanuel Thill sur le thème des jeunes et leur rapport aux règles. Un sujet auquel les familles d’aujourd’hui sont souvent confrontées. Le public était très heureux d’entendre les conseils d’un spécialiste des enfants et des jeunes devant notamment la réalité des écrans (smartphones, tablettes,…), de la crise d’adolescence, de la complexité de la vie de famille. Une soirée qui a enrichi sans nul doute chaque participant.

Un dimanche familial

Après une bonne nuit, le rendez-vous était fixé à 8h30 au Centre pastoral ‘la Belle-eau’ pour la prière du matin. A neuf heure, un petit déjeuner, préparé par l’équipe solidarité, nous attendait à la rotonde. Il est maintenant temps d’aller vers l’église de Frasnes pour y célébrer l’eucharistie dominicale, sommet de notre temps fort. Quoi de plus beau que de méditer l’évangile de la samaritaine pour refaire nos forces auprès du Seigneur. Le prédicateur insista sur le fait que le puits est toujours un lieu d’arrêt, de rencontre et de dialogue. Dès la célébration terminée, nous étions attendus à la Belle-eau pour partager un verre de l’amitié tandis que le Patro de Frasnes nous présentait de bons hot-dog pour combler nos estomacs un peu affamés. Il régnait une ambiance de fête avec l’atelier grimage et le château gonflable installé pour l’occasion à la joie des enfants.

 

 

 

En vue du synode des familles en Hainaut

Lors de l’après-midi, nous nous sommes rassemblés autour de tables conviviales garnies de café, jus d’orange et biscuits. Après avoir visionné une vidéo ensemble avec des témoignages de familles, nous étions invités à répondre à quelques questions sur nos vies de couples et de familles. Beaucoup prenaient le temps de répondre au mieux au questionnaire. Les enfants avaient quant à eux une animation adaptée.

 

 

« Avis de recherche »

Il est déjà 16h30 et les trois coups annonçant le début d’une pièce de théâtre viennent de retentir dans la grande salle. Ils sont 12 acteurs de nos paroisses formant la troupe du KT-âtre à présenter une nouvelle pièce intitulée « Avis de recherche » évoquant le début de la vie publique du Christ au lac de Tibériade. Ce fut une magnifique façon de catéchiser petits et grands. Nous pouvions terminer la journée à l’église par une demi-heure de prière silencieuse avant de repartir vers notre vie quotidienne. C’est donc avec des batteries rechargées à bloc que nous reprenions la route vers… la fête de Pâques.

Souper “Toi et Moi “ – le vendredi 1 mai 2015

Nous avons accueillis 19 couples à cette quatrième édition de la soirée «Toi&moi» à Mouscron. Après un apéro pétillant de sourires et de rencontres, les couples «se sont mis à table».

Au cours du repas, Marie et Nicolas Gourlet, notre couple d’animateurs, ont expliqué en toute simplicité et vérité les écueils et les joies de la vie en couple.

La soirée s’est terminée par un rangement collectif.

Ne manquez pas de lire les commentaires laissés par les participants.

Nous vous donnons déjà  rendez-vous en 2016 le vendredi 29 avril à Braine-le-Comte …

Témoignage

Très chouette soirée, très bien organisée, bon repas très bons intervenants, dynamiques et sympathiques. Les exercices étaient très bien et nous amenaient à discuter de sujets que nous avions parfois laissés de côté. La seule remarque que nous faisions est peut-être le choix du titre: « prendre soin l’un de l’autre pas si simple ». Nous l’aurions plutôt nommé:  » vivre en couple pas si simple ». Nous attendions, sans être trop « lugubre », l’évocation des difficultés de vivre la maladie ou la souffrance de l’autre. Par exemple accepter que je sois diminué(e) et que l’autre doive prendre les choses en mains, ou mettre mes attentes de côtés car l’autre n’est pas en position de les vivres avec moi pour l’instant…

Mais nous reviendrons sans doute à ce genre de soirée cela nous a beaucoup plu!! Merci.

Isabelle et Stéphane, 9 ans de mariage.

Très bonne soirée, très bien organisée.
Cela nous a fait du bien de prendre un peu de temps pour nous.

Myriam et Jean-Michel

Un grand merci à toute votre équipe pour la soirée du 1er mai. Nous avons eu beaucoup de plaisir à animer avec vous ce temps et nous sommes sentis très accueillis par chacun. Et en plus, nous nous sommes régalés.

Bravo pour votre dynamisme qui donne une belle image de notre Eglise !

Nous vous portons dans notre prière.

Avec toute notre amitié.

Marie et Nicolas, couple animateur et 30 ans de mariage

Grand merci à toute l’équipe pour cette belle soirée. Franchement, nous n’avons que des points positifs :
– Pour l’accueil chaleureux.
– Très agréable salle conviviale.
– Excellent choix des intervenants Marie et Nicolas : témoignage « vrai », agréablement présenté progressivement en toute simplicité et illustré d’expériences personnelles (qui nous rejoignaient tellement!)
– Thème abordé : très bien, essentiel dans la vie conjugale, bien développé avec des exercices bien appropriés. Nous ne manquerons pas de continuer « notre devoir à domicile » …
– Très bon repas de plats diversifiés et agréablement arrosés …
En somme, une excellente initiative que ces soupers « Toi et moi » ( Nous y avons participé 2 fois).
    Nous étions dans les aînés : j’étais effectivement le + âgé! 70 ans, Chantal 66 ans, 3 enfants, 8 petits enfants et 42 ans de mariage.
  Mais nous trouvons toujours bien important et nécessaire de s’arrêter pour faire le point dans un dialogue amoureux !
  Comme je le disais le lendemain lors d’une célébration de mariage: on n’a jamais fini de ré-inventer notre amour, de s’émerveiller l’un de l’autre et de re-visiter la grâce de notre sacrement de mariage !

Chantal et Paul, 42 ans de mariage

On a trouvé ça très chouette et on était bien contents d’être parmi vous…
Il y a juste que j’ai pas trop compris pourquoi le thème portait cet intitulé -là…(à moins que c’était plutôt après le dessert et qu’on a loupé l’ coche?
Peut-être faudrait intituler la soirée autrement, si je me souviens certains viennent spécialement pour le thème… Tu vois c’que je veux dire ?
Sinon, repas très bon surtout la tarte au citron meringuée! Jusqu’à la décoration florale très mignonne…et que dire des tabliers des serveurs! MAGNIFIQUES !!! Bravo et merci à toute l’équipe!!! on reviendra…
Benoît ajoute:

*chouette service d’Église ouvert à tous même aux non-croyants        

* trop de temps d’écoute de la part du public, donc on décroche plusieurs fois…

Sophie et Benoît, 6 ans de mariage

Magnifique soirée où nous avons pu nous retrouver rien qu’à deux, ce qui n’est pas toujours facile avec les enfants, la vie professionnelle et autres engagements de l’un et l’autre.  Une soirée pour nous redire notre amour et réfléchir, par les différents thèmes abordés, à ce qui pourrait encore être amélioré dans notre attention à l’autre et notre compréhension mutuelle. Et déjà un aspect très concret à la suite de cette soirée : prendre et réserver dans nos agendas un rendrez vous à deux.  Formidable témoignage du couple animateur agrémenté d’exercices. Expérience à recommander à ceux qui s’aiment et veulent entretenir leur amour.

Merci à l’équipe organisatrice !

Christine & Eric, 19 ans de mariage.

Nous avons vraiment aimé cette soirée consacrée aux couples.  Cela nous a fait beaucoup de bien de pouvoir discuter de pleins de choses.  L’animation était super chouette.  On aurait aimé avoir plus de témoignage et, surtout celle d’un couple d’une septantaine d’année par exemple.  Merci encore pour l’invitation.

Caroline et Arsène de Mouscron, 8 ans de mariage

Le nouveau rituel du mariage fête ses dix ans !

« La théologie du mariage a souvent été le parent pauvre ! ».  C’est en ces termes que l’abbé Patrick Willocq a introduit son exposé sur le (nouveau) rituel du mariage donné à la maison de Mesvin le 31 janvier dernier.  Il faut d’emblée dire que ce rituel n’est plus si nouveau que cela car il fête déjà cette année son dixième anniversaire.

D’emblée, l’orateur nous a plongé dans l’histoire en évoquant Vatican II avec la constitution sur la liturgie (SC77), le rituel en version latine de 1969, la version francophone de 1970, le rituel officiel du mariage de 1991 et enfin, si j’ose dire, la version française du rituel romain de la célébration du mariage de 2005.  Il paraîtra sous deux formes : une version de travail et une version pour les célébrations.

L’abbé Willocq a pris le temps de traverser le rituel en encourageant les participants à lire avec attention les préliminaires de celui-ci.  On y trouve une réflexion sur la théologie du sacrement de mariage, un encouragement à une préparation catéchétique approfondie, une insistance sur une présence de toute la communauté ecclésiale pour enrichir une pastorale et une catéchèse familiale, les rites à observer…

Tout d’abord, dans une première partie, le document romain aborde les trois types de célébration du mariage (au cours de la messe, en dehors de la messe, entre une partie catholique et une partie catéchumène ou non chrétienne).

Ensuite, dans une seconde partie, le rituel évoque les choix de lectures bibliques, la profession de foi, la bénédiction nuptiale, la prière universelle et les souvenirs offerts aux époux lors de leur mariage.

Finalement, une troisième partie reprend un rituel de bénédiction des fiancés, un rituel de bénédiction des époux aux cours de la messe pour l’anniversaire de leur mariage, la prière pour deux catéchumènes ou une partie catéchumène et une partie non-chrétienne après leur mariage civil et enfin, une prière pour deux néophytes mariés, ou pour un néophyte et son conjoint chrétien, au jour du baptême ou l’un des dimanches qui suivent.

Quelques principales nouveautés furent alors évoquées : la suppression du Kyrie, le « Gloire à Dieu » au cours de la messe et la profession de foi.  Plusieurs formules permettent d’élaborer   la structure : dialogue initial – échange des consentements – réception.  On y trouve aussi deux nouvelles prières d’ouverture (RF60,61), un renforcement de l’engagement personnel « signe de MON amour… ».  Pour terminer évoquons que la prière des époux devient facultative dans le nouveau rituel.

Notre liturgiste a alors abordé un point particulier à savoir les formules de la bénédiction nuptiale tant du point de vue de la forme que du fond.  Alors que dans l’ancien rituel de 1969 elle était surtout destinée à l’épouse « regarde cette nouvelle épouse… », celui de 1991 l’a destinée pour les deux époux « regarde avec bonté ton serviteur et ta servante… ».  On y voit aussi un retour sur la dimension épiclétique (Esprit-Saint) dans les six prières de bénédiction nuptiale.  La bénédiction nuptiale rejoint en ce sens les grandes prières de consécration.  Le mariage devient la sanctification des époux en vue d’une mission chrétienne spécifique en étroite relation avec Dieu.  Donc pour la théologie du mariage, la liturgie du mariage devient un lieu d’évangélisation et un lieu de concrétisation de la vocation baptismale des époux.

Il est presque certains que cette conférence va donner le goût aux prêtres, diacres, animateurs des CPM et même au couple de futurs mariés présents à la rencontre d’approfondir ce rituel.  C’était l’objectif de cette formation.  Merci encore à l’abbé Patrick Willocq d’avoir répondu à cette invitation du service de pastorale des couples et des familles.

                                                                            L’abbé Xavier Huvenne

                                                                            Responsable du service diocésain de pastorale familiale

Dimanche en familles – le 4/1/2015

En ce dimanche d’Epiphanie, plusieurs familles du diocèse se sont rencontrées à la Maison Diocésaine de Bonne-Espérance.

Le service de Pastorale des couples et des familles avait programmé un petit we sans prétention, juste pour débuter l’année en beauté, en familles, en prière, …

Le samedi soir après un jeu de «nuit» et un souper spaghetti suivant l’inspiration de Dominique (ne lui demander jamais la recette ;-), les enfants ont pu vivre leur première prière pyjama: chants sur l’air de chants pour enfants connus, contines et prières ont rythmé ce temps plein de sérénité.

Le dimanche a débuté par une eucharistie, suivi d’un temps festif et de retrouvailles autour des plats apportés par chacun. Un jeu se déroulant dans le parc et retraçant l’histoire de l’Abbaye a permis aux petits et grands de se distinguer à la fois par leurs connaissances et leur adresse. Après un temps de prière et de partage, la traditionnelle galette des rois a fait de nombreux envieux et quelques couronnés …

 

Souper “Toi et Moi “ – le vendredi 30 mai 2014

Nous avons accueillis 15 couples à cette troisième édition de la soirée «Toi&moi» à Montigny-le-Tilleul dans la salle Saint Martin, rue de l’église. Après un apéro pétillant de sourires et de rencontres, les couples «se sont mis à table». Marie-Christine, notre chef-coq du jour, leur a concocté un menu étoilé.

Au cours du repas, Adeline et Florent Hachez, notre couple d’animateurs, ont expliqué en toute simplicité et vérité les 5 langages de l’amour selon Gary Chapman et invité chacun à découvrir le langage de l’amour auquel son conjoint est le plus sensible.

La soirée s’est terminée par une vaisselle et un rangement collectifs en chanson.

Ne manquez pas de lire les commentaires laissés par les participants sur le coin d’une nappe.

Nous vous donnons déjà  rendez-vous en 2015 le vendredi soir qui suit la fête de l’Ascension …

Un grand merci pour

l’accueil chaleureux,

le repas délicieux,

l’exposé intéressant.

Nous avons été confortés

sur l’importance des langages

de l’amour,

et touchés par le temps de

prière et la bénédiction.

MERCI !

COLETTE ET PIERRE

Merci pour l’initiative

et le bon repas.

Cette soirée nous a permis

de réfléchir et de nous

remettre en question dans

l’AMOUR.

GIGI ET RICHARD

Félicitations

pour l’organisation

générale de la soirée !

Mais surtout pour

le contenu !

Cela nous a apporté

un nouvel éclairage

pour notre couple.

Merci !

PIERRE-PHILIPPE ET BENEDICTE

Merci pour cet accueil

plein d’amour… Merci aussi

aux «conférenciers» qui ont

transmis si modestement

des outils qui nous permettront

de préserver notre couple :-)

JEAN-PHILIPPE ET VIRGINIE

Un tout grand

MERCI

pour cette soirée «intime»

à 2 ( si rare … )

MARIE BERNADETTE ET GIEN KUO

Très belle soirée !

bienvenue dans une vie

tournoyante où on ne prend

pas toujours le temps de se

retrouver pour du «vrai»,

de retourner aux sources !

Merci !

VALERIE ET THIERRY

Merci pour ce moment qui nous

a permis de briser la glace

et nous a remis en route

à deux.

A reproduire dans beaucoup d’endroits !

Quelle équipe formidable

d’attention !

Nous nous sommes sentis gâtés.

Votre engagement, c’est vote foi

dans les valeurs du couple.

C’est un encouragement vrai

à continuer notre propre chemin.

Merci.

Merci pour cette magnifique soirée.

On a pu constater combien

on s’aime et on se connaît et

combien la foi en Dieu et en l’autre

nous lie indissolublement.

Merci pour le dévouement

et pour l’éclairage du

langage de l’amour. Même

si je connais bien mon conjoint

(après 33 ans), j’ai encore appris

 

Dimanche en familles le 5/1/2014

SARAH:

En ce dimanche d’Epiphanie, plusieurs familles du diocèse se sont rencontrées à la Maison Diocésaine de Bonne-Espérance.

Point d’or, de myrrhe ou d’encens à apporter à l’Enfant Jésus, mais Il a reçu d’autres cadeaux.

Tout d’abord de la joie : la joie de se trouver ensemble pour échanger autour des bons petits plats apportés par chacun, la joie de s’amuser grâce aux épreuves variées proposées par l’équipe de la pastorale des familles, la joie de chanter, de prier juste avant de se quitter, de partager la galette des rois (sans tricher !).

Ensuite de la spontanéité : celle des enfants, qui ont découvert l’icône du triptyque de Noël lors de l’Eucharistie le matin, qui ont joué ensemble, les plus grands avec les plus petits ; et celles des adultes, que ce soit pour discuter ou faire la vaisselle.

Et puis la différence.  Oui, c’est un réel cadeau.  Rassemblés autour d’un même Enfant, autour de cette lumière venant tout droit de Bethléem, nous sommes pourtant tous différents, c’est cela aussi la richesse de cette journée des familles.

On vous y rencontre l’année prochaine ?

PHILIPPE:

A l’occasion de la fête de l’Epiphanie, une dizaine de familles chrétiennes se sont rencontrées à l’abbaye de Bonne Espérance le dimanche 5 janvier 2014.

La journée a débuté par une messe durant laquelle petits et grands on pu découvrir en détail l’icône de la nativité représentée sur le tryptique de prière «Priez Noël en famille». C’est autour d’un verre et d’un buffet partagé que nous avons pu nous souhaiter la bonne année pendant que les enfants perfectionnaient leurs techniques de cirque, découvraient différents jeux en bois ou jouaient dans la salle de jeux. Nous nous sommes ensuite défoulés dans les différentes épreuves du jeu collectif (puzzle géant, pas touche fil, kimgoût, crayon collaboratif, jeux en bois, jeu de fléchettes et de massacre, quizz). Avant la dégustation de la galette des rois, nous nous sommes recueillis à la chapelle. Un rangement collectif a cloturé notre journée.

Quelle joie de faire ainsi Eglise !

1 2